6. L'identité sexuelle - Hétéro, Bi, Homo: Les étiquettes contestées

Publié le par jidejeando

Ces quelques témoignages ne semblent toutefois pas correspondre à l’opinion de la majorité des jeunes. En effet, la modalité « je ne sais pas encore » ou une proposition similaire, proposée dans presque tous les sondages sur l’orientation sexuelle, recueille rarement un pourcentage de réponses supérieur à 5%. Il est même surprenant de constater combien de très jeunes ados, dans leurs profils, s’affirment résolument comme bisexuels ou homosexuels. En témoignent ces quelques exemples tirés de la présentation de garçons de 11 à 13 ans sur les sites SortirEnsemble et Govteen :

 

• Salut, j'ai 11 ans je mesure 1m35, 38kg, yeux bleu et cheveux bruns. J'aime le cinéma, la télévision, les jeux vidéo, informatique, la balade et m'amuser avec mes potes ou cousins. J’aime les garçons, je suis gay. (SE, 11 ans, France, Aude)

 

• Salut j'ai 12 ans, j’suis gay et je cherche un mec pour discuter et plus si .... Je sais pas trop comment me décrire alors le mieux c’est que vous m'envoyez un message (j'ai MSN). (SE, 12 ans, France, Paris)

 

• Salut les beaux mecs !! Moi c'est Xavier, je vis au Québec, je cherche un garçon avec qui je pourrais construire une relation solide et qui va durer quand même assez longtemps. Donc les gars qui sont intéressés, venez me demander mon MSN* donc à+ bizou à tous. (SE, 13 ans, Canada, Drummondville)

 

• Salut je m'appelle Thomas, j’ai 13 ans et demi, je vous aime tous les gars, j’ai toujours aimé les beaux gars. (SE, 13 ans, France, Oise)

 

• Bogosse de Montpellier cherche gars sympa pour amitié discrète plus pour partager avec cette personne son homosexualité!! Surtout n’hésitez pas les mecs j’suis à vous!! Si possible avec une adresse MSN pour parler. (SE, 13 ans, France, Montpellier)

 

• Je suis asiatique, je suis nouveau sur la région, je connais personne ; j'aimerais bien trouver un p’tit copain gentil pour sortir ensemble et puis peut-être pour faire des trucs ensemble si t'es sympa et gentil ; je suis pas coincé sur l'âge. (SE, 13 ans, France, Loire)

 

• Salut, moi c’est Jerry, je suis gay/bi de la région d’Atlanta et je cherche un mec avec qui parler et peut-être pour avoir une relation… J’ai les yeux bleu-vert et j’ai une belle couleur de peau hehe ! Je cherche un mec de 12-14 ans noir/asiatique/caucasien… Ils sont tous bons. (TC, 13 ans, USA, Georgie)

 

• Salut à tous. Je suis un mec gay de 13 ans quelque part au Canada. Je viens juste d’avouer mon homosexualité à ma mère et elle est OK avec tout. Mais je suis timide. J’ai envie de rencontrer quelques mecs gays et être pote avec. Je suis assez sympa et je réussis bien à l’école. J’aime lire, le théâtre, la natation, sortir avec mes potes. J’aime aussi discuter. Donc envoyez-moi un email si vous voulez parler. (TC, 13 ans, Canada, Halifax)

 

• Salut à tous les mecs sexy ! Mon nom est Kevin, j’ai 13 ans, je fais 1m72, je pèse 65kg, j’ai les cheveux bruns, les yeux bruns. Je cherche des mecs gay de n’importe quel âge pour parler ou avoir une relation avec (je l’admets, je suis tout le temps excité). J’ai des photos et une webcam* que je peux partager (si vous m’envoyez vos photos). (TC, 13 ans, USA, Tampa)

 

• Salut, je suis gay et j’ai 12 ans. Je cherche quelqu’un avec qui parler ou peut-être plus, de préférence de mon âge. Sinon, envoyez-moi un mail pour parler. Bye. (TC, 12 ans, USA, New York)

 

• Salut à tous ! Je suis un mec anglais de 13 ans et je suis gay. J’ai une taille moyenne, les yeux bruns, je suis pas mal sapé et je cherche un cyber copain avec qui parler quand je suis chez moi. Tous mes copains acceptent que je sois gay, aussi si vous êtes gay, pourquoi pas me mettre dans vos contacts MSN (…) A plus ! (TC, 13 ans, Royaume Uni, Leicestershire)

 

• Salut, je suis un garçon bi de 13 ans, je préfère les mecs mais les filles sont OK. Je suis un scout de première classe, je bosse pour avoir mon « Eagle ». J’aime avoir du plaisir et j’aimerais vachement avoir du plaisir sexuel avec quelqu’un. (TC, 13 ans, USA, Maine)

 

Très sceptique sur la possibilité que des garçons puissent ainsi revendiquer leur homosexualité ou leur bisexualité dès l’âge de 12 ou 13 ans, l’un des membres de SortirEnsemble, dont le pseudo* est « ethou05 » posta le topic suivant : « Homo à 13 ou 14 ans MDR c’est n’importe quoi! Oui vous avez bien compris! Mais c’est quoi ces gens qui se disent homos à 13 ans ? Putain à cet âge ils ne savent même pas ce que c’est le cul, faut s’arrêter ». (SE, 16 ans, France, Paris, le 1 avril 2005) ; ce coup de gueule lui valut quelques réponses virulentes :

 

• Non mais chacun découvre à son âge comme chacun a son bac à son age, comme chacun a sa première expérience à son âge, comme chacun embrasse pour la première fois à son âge et plein d'autre trucs de la vie. T'as su quand toi que t'étais vraiment hétéro ? (SE, 15 ans, France, Seine-Saint-Denis,  Krys93nl971)

 

• Même j’ai pas envie de répondre tellement c’est CON ce que tu dis ethou05. Tu devrais poser des questions plutôt que d’affirmer des conneries pareilles. Salut. (SE, 15 ans, France, Tours,  chris666)

 

• Tu nais pas homo on le devient ok et à mon avis ça vient sûrement pas à 13 ans. Et à la base on est tous hétéros donc c’est normal qu’on regarde les filles, c’est la nature humaine et j’suis sûr qu’un mec de 13 ans n’est pas vraiment un homo c’est impossible… Etre homo aujourd’hui c’est la mode c’est tout. Encore un mec de 16, 17 ans j’peux comprendre,  il a connu des choses, ça lui a pas plu donc voilà mais à 13 ans, l’âge où on commence à peine à sa branler, être homo à 100 pour 100 pour moi c’est impossible c’est tout (SE, 16 ans, France, Paris, le 1 avril 2005, ethou05)

 

• Je pense que j’ai toujours été homo et que à l’âge de 12 ans j’en étais sûr et que à 13 je l’ai assumé avec mes premières expériences avec des copains donc tu vois que ton point de vue sur la question tombe à l’eau. (SE, 15 ans, France, Tours,  chris666)

 

• De toutes façons qu’est-ce que ça peut te faire si des mecs de 13 ans affirment qu'ils sont gays ? Personnellement; je connais des mecs qui se disaient gay à 13 ans et qui le sont vraiment aujourd’hui et désolé mais à 13 ans j'ai eu mes premières relations sexuelles avec filles et garçons (j’suis bi) et ça s’est confirmé avec le temps. (SE, 16 ans, France, Finistère, le ben du 29)

 

• Homo c'est pas que pour le cul, homo c'est que tu as une attirance pour une personne du même sexe pas spécialement sexuelle mais que tu aimes une personne du même sexe, je sais pas quel âge tu as mais je crois qu’un mec de 13 ou 14 doit savoir ça et puis moi à 12 ans je connaissais déjà plein de trucs sur le sexe donc. (SE, othomas6)

 

• Salut, je vais laisser mon point de vue, déjà salut à mon pote gay Chriss hi hi. Bande de nazes être gay c'est d'une part personnel je vois pas ce qu'un hétéro ou pseudo hétéro vient nous la faire sainte nitouche ok, pffff. Moi j’suis gay je le revendique haut et fort ensuite j'ai eu ma première relation amoureuse à 11 ans et demi et je me posais des questions, j'ai eu les réponses point, ensuite à savoir si on peut avoir un point de vue d'être gay ou pas entre 11 et 14 ans ben j'en connais pas mal et je les trouve super d'assumer. (SE, 15 ans, France, Paris,  @lexis7.5)

 

• On peut découvrir une homosexualité (ou bisexualité) à n’importe quel âge. J’trouve qu’on associe trop souvent homo avec le cul. Quand on découvre que l’on est attiré par les gens de même sexe que soi, ce sont les sentiments qui agissent la plupart du temps. Et les sentiments c’est ce que tu ressens, ce que tu éprouves à n’importe quel stade de ta vie. On peut se rendre compte que l’on est homo ou bi à n’importe quel âge (peut-être pas à 6 ans non plus pour ceux qui sont de mauvaise foi). (SE, 16 ans, France, Rhône, Yoco69)

 

Deuxième motif de réticence vis-à-vis des étiquettes : elles ne rendent pas toujours compte de la réalité des comportements des adolescents dans ce domaine, beaucoup moins figés qu’on pourrait le supposer. C’est ce qu’exprime avec pertinence ce jeune américain de 16 ans :

 

• Je ne crois pas qu’il n’existe que deux orientations sexuelles. Je pense qu’il y en a de nombreuses, incluant les hétéros, les homos, les bisexuels, les asexuels, les non sexuels (les gens qui ne sont pas du tout intéressés par le sexe avec quelque personne que ce soit). Bien que je pense vraiment qu’il y a des personnes qui sont 100% hétéros et d’autres 100% homos, je pense que ces deux groupes sont minoritaires. Je pense que la plupart des gens se retrouvent à l’intérieur du spectre, mais comme notre société étiquette tout le monde dans un sens ou dans un autre, les gens se disent hétéros tant qu’ils ne sont pas sûrs à 100% qu’ils sont gays. Tu ne peux pas tirer une ligne universelle entre hétéro et homo parce que la ligne de chacun serait différente. Certains peuvent  faire ce qu’ils veulent avec une personne du même sexe et se considérer comme des hétéros dans certaines circonstances. Pour d’autres, le simple fait de toucher ou de regarder son propre pénis peut vous rendre gay. Tu vois ce que je veux dire? Tout est relatif. C’est pour ça qu’il faut plus de distinctions et que tu dois considérer chacun individuellement. La plupart des gens (gay et hétéros, hommes et femmes) sont au moins curieux d’une certaine manière au sujet de certains aspects de leur propre sexe. Mais ça ne veut pas dire qu’ils soient tous homosexuels. (GT, 16 ans, USA, New York)

 

Troisième et dernier motif de réticence : la labellisation, en imposant une classification des individus en fonction de leur orientation sexuelle, privilégie l’une des facettes de leur identité au détriment d’autres éléments parfois plus déterminants de leur personnalité. C’est ce que soulignent ces jeunes Américains:

 

• Est-ce que tu ne hais pas les étiquettes ? Moi oui. Mais je suppose que si je dois coller une étiquette sur mon front à la ‘Convention sur la sexualité’, je mettrais : ‘Hello, mon nom est Jack. Je suis bisexuel. Mais s’il vous plaît ne me jugez pas sur ma sexualité. Ce n’est pas tout de moi’ (GT, USA)

 

• Je ne suis ni 100% gay ni 100% hétéro. J’utilise des étiquettes parce que c’est pratique, comme une sorte de sténo, mais je ne peux pas être défini par des étiquettes de catégories. Les gens disent homo ou hétéro comme s’ils excluaient l’attirance pour l’un ou l’autre sexe. Je suis « gay » mais je peux très bien trouver des femmes attirantes, sexy et les aimer. Je n’aime pas les étiquettes parce qu’elles enferment les gens dans un choix dichotomique tout et rien, noir ou blanc, oui ou non. (GT, USA)

 

• Les labels c’est de la merde. Les labels sont les instruments d’une société stéréotypée. Soyez ce que vous êtes et prenez plaisir à la vie ; ne la limitez pas en essayant de vous identifier comme le souhaite la société (GT, 14 ans, USA, Virginie)

 

Les sites pour adolescents qui demandent à leurs nouveaux membres d’indiquer leur orientation sexuelle sur leurs profils leur proposent habituellement un choix élargi. Le site Face-pic[1] offre quatre étiquettes : hétéro, essayer une fois (« try anything once »), bisexuel et gay. Le site Face Party[2] fournit également un choix entre quatre modalités : hétéro, ouvert d’esprit (« open minded »), bisexuel et gay. Ces deux exemples de sites pour jeunes gens âgés de plus de 15 ans, majoritairement anglo-saxons, révèlent qu’une catégorie intermédiaire est couramment insérée entre hétérosexuel et bisexuel.

 

 

 

Publié dans Sexualité des ados

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article