14. Connaissances sexuelles - Niveau général

Publié le par jidejeando

Education et connaissances sexuelles

 

• Parler de sexe avec mes parents? BEURK!!!!!!!!!!!  Jamais de ma vie! Rien que d'imaginer mes parents ayant des rapports sexuels quand ils étaient plus jeunes, ça me dégoûte trop! J'ose même pas imaginer s'ils le font encore!!!! (SE, 15 ans, France, Niort)

• Moi j'ai appris tout seul aussi mais y’a un an je savais même pas ce qu'était un cuni lol mais sinon j’ai appris tout seul ( à la radio, etc.) par contre je ne suis jamais allé sur des sites pornographiques et quand il y avait des termes que je ne comprenais pas je demandais à mon grand frère ; c'est sûr qu'avant il n’y avait pas d'éducation sexuelle ; moi ma mère m'avait acheté le guide du zizi sexuel de Titeuf (par contre j'ai pas osé lui dire que je connaissais beaucoup plus de choses que ce qu'il y avait écrit dedans) lol (SE, 14 ans, France, Béziers)

Depuis plusieurs décennies il est fréquent de lire et d’entendre que les jeunes sont introduits de plus en plus tôt dans le monde de la sexualité, qu’il n’y a plus d’enfance et d’autres affirmations de cet ordre qui ont pour dénominateur commun de prendre pour référence le début du vingtième siècle dans le monde occidental. Pourtant l’histoire de l’humanité, tous continents confondus, nous enseigne que les enfants ont toujours vécu dans une promiscuité familiale et sociale telle que dès leur plus jeune âge la sexualité faisait partie de leur vie quotidienne ; ils observaient leurs parents faire l’amour, ils étaient mariés souvent à peine pubères, les garçons se mêlaient aux conversations grivoises des hommes, autant de situations qui nous paraîtraient scandaleuses aujourd’hui. Contrairement donc à une opinion largement répandue, les adolescents d’aujourd’hui, s’ils sont peut-être plus déniaisés que leurs parents ou que leurs grands-parents quand ceux-ci avaient leur âge – ce qui reste à démontrer - sont certainement beaucoup plus ignorants de la vie sexuelle que ne l’étaient les enfants et les jeunes adolescents de la Renaissance, du Moyen Age ou de l’Antiquité. La stratification de notre société occidentale, amorcée au 19ème siècle en Europe, provoqua un changement fondamental dans les familles européennes en tronçonnant les âges de la vie. Autrefois, trois et parfois quatre générations vivaient sous le même toit, comme cela se produit encore non seulement en Afrique ou en Asie, mais aussi dans certains pays d’Europe de l’est. Aujourd’hui, en Occident, les contacts inter générations sont rares, et l’apprentissage sur le tas de la sexualité, en famille, ne fait plus partie des méthodes habituelles d’acquisition des connaissances dans ce domaine.

L’enquête Surveyteens s’est attachée à dresser un état des connaissances des jeunes internautes dans différents domaines relatifs à la puberté et à la sexualité. La  question 11 du document qui leur fut présenté, reproduite ci-après, difficile d’approche,  permettait d’embrasser un vaste éventail de sujets.

Sur chacun des sujets suivants, quelles sont tes connaissances ?

    - Si tu crois qu’elles sont très bonnes ..................................................................écris  1

    - Si tu crois qu’elles sont plutôt bonnes............................................................. écris  2

    - Si tu crois qu’elles sont plutôt faibles.............................................................. écris  3

    - Si tu crois qu’elles sont très faibles ................................................................. écris  4

    - Si tu ne comprends pas .................................................................................... écris  5

Attention : mettre un 1, un 2, un 3, un 4 ou un 5  après chaque réponse !

Organes sexuels féminins                                                 Organes sexuels masculins

Contraception, contrôle des naissances                            Grossesse, accouchement

Avortement                                                          Comment faire l’amour avec une fille

Masturbation des filles                                                        Masturbation des garçons

Vie sexuelle des filles de 13 à 16 ans             Vie sexuelle des garçons de 13 à 16 ans

Homosexualité des filles (lesbianisme)                            Homosexualité des garçons

SIDA et autres maladies sexuellement transmissibles    Utilisation d’un préservatif

 

Il était donc demandé à chaque participant de l’enquête d’évaluer ses connaissances sur quatorze thèmes regroupés en trois catégories ;

  1. la première (G) rassemblait les interrogations portant sur les garçons : la masturbation, les organes sexuels masculins, leur vie sexuelle et l’homosexualité ;
  2. la deuxième (F) regroupait celles qui concernaient les filles : la masturbation,  les organes sexuels féminins, leur vie sexuelle et le lesbianisme;
  3. la troisième ® réunissait les thèmes ayant un rapport avec les relations sexuelles : l’utilisation d’un préservatif, la contraception, le SIDA et les MST, la grossesse, l’avortement et comment faire l’amour

 

Graphique 10

Les résultats illustrés par le graphique 10, ventilés en fonction de l’orientation sexuelle déclarée des répondants, sont riches d’enseignements et seront commentés tout au long de ce chapitre. Ils sont presque toujours confirmés par les réponses des ados aux sondages et aux enquêtes réalisées sur ce thème sur Internet, mais aussi par les nombreux témoignages des garçons de 13 à 16 ans qui s’y expriment régulièrement. On peut néanmoins procéder à une première analyse générale de ces données :

 

  1. Dans l’ensemble, les garçons ayant participé à l’enquête ont déclaré bénéficier d’une bonne connaissance des thèmes sélectionnés, quelle que soit leur orientation sexuelle. Ces connaissances se consolident naturellement avec l’âge.
  2. Ils ont logiquement reconnu être bien informés sur l’anatomie masculine et sur tout ce qui touche à la vie sexuelle des garçons (groupe G). En revanche, ils ont admis être nettement moins compétents sur les filles, leur corps et leur sexualité (groupe F). Ce trait est particulièrement prononcé pour les garçons homosexuels.
  3. La perception que les garçons ont de sujets plus techniques comme l’utilisation des préservatifs, les maladies sexuellement transmissibles, la contraception, l’avortement et la grossesse, qui sont généralement les seuls abordés dans les cours d’éducation sexuelle à l’école, est généralement bonne et dépasse les clivages hétérosexualité/homosexualité.

 

Ces résultats nous introduisent vers les deux questions principales que l’on peut se poser sur les connaissances sexuelles des garçons de 13 à 16 ans utilisateurs d’Internet : d’où tiennent-ils principalement leurs informations dans ce domaine, et quel est le niveau réel de leurs connaissances ?

 

 

 

Publié dans Sexualité des ados

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article